Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Invention Sa chaussure à talon modulable aurait pu marcher...

0 04.12.2015 16:32
Aline Chaussade est désormais titulaire d'un master 2 en design urbain

Aline Chaussade est désormais titulaire d'un master 2 en design urbain

Elle était montée, en 2013, sur la scène de l’Espace Plantagenêt, à Angers. Pour recevoir le Prix de l’initiative, ce concours organisé par le Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine à destination de tous les étudiants inscrits dans l’un des établissements d’enseignement supérieur (publics ou privés) de Maine-et-Loire, de Mayenne, de Sarthe.

Aline Chaussade, originaire d’Echiré, commune où habitent toujours ses parents, était alors étudiante en 3e année aux Beaux-Arts du Mans.

Derrière WoW (« With or Without », c’est-à-dire « Avec ou Sans »), le nom de son projet, il y avait une paire de chaussures modulables. Des chaussures capables de se passer de leurs talons pour redevenir plates. Un projet qui avait emporté l’enthousiaste adhésion de la quasi-totalité des membres du jury. Ce dernier avait à l’époque salué la qualité du dossier, tant sur le plan du graphisme que sur celui de l’étude financière et commerciale.

Primée, la jeune femme, âgée de 23 ans depuis peu, n’avait plus que quelques pas à faire pour séduire un fabricant. Restait à trouver celui qui accepterait de parier sur le succès de cette chaussure « deux en un ».

« Juste après l’obtention du Prix de l’initiative, j’ai été mise en relation avec Eram. Il est apparu que, techniquement, la réalisation de cette chaussure modulable allait au final s’avérer coûteuse », raconte-t-elle.

Une première difficulté auquel va s’ajouter un autre problème de taille. « Eram avait accès à la base des brevets. En la consultant, l’entreprise a découvert qu’une Américaine avait eu une idée semble-t-il assez similaire à la mienne. Et venait d’étendre son projet à l’international ».

A lire dans "Le Courrier de l'Ouest" du samedi 5 décembre, édition Deux-Sèvres. 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.