Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Insolite Bruno Retailleau a-t-il triché à Intervilles en 1997 ?

0 10.10.2017 11:38
  • Capture d'écran de la vidéo de France Inter

    L'affaire des tricheries à Intervilles n'a pas l'air d'embarrasser Bruno Retailleau.

  • Capture d'écran de la vidéo de France Inter

    La chroniqueuse humoristique Charline Vanhoenacker

  • Capture d'écran de la vidéo de France Inter

    Bruno Retailleau était l'invité du 7-9 de France Inter, une émission animée par Nicolas Demorand et Léa Salamé

Le sénateur vendéen et conseiller régional Bruno Retailleau (Les Républicains) était ce mardi matin l'invité du 7-9 de France Inter. A cette occasion, la chroniqueuse humoristique Charline Vanhoenacker est revenue sur l'affaire des tricheries d'Intervilles dans laquelle Bruno Retailleau était impliqué en 1997.

"L'’ancien animateur Olivier Chiabodo qui balance tout sur la triche à Intervilles vous a mouillé, M’sieur Retailleau, en tant que proche de Philippe de Villiers… En 97, Le Puy-du-fou affronte la ville d’Ancenis, l’animateur déclare que vous avez triché, en soufflant des réponses… ", a lancé la chroniqueuse.

En effet, en 1997, le Canard enchaîné avait publié un article et des photos qui accusaient Olivier Chiabodo d’avoir favorisé l’équipe du Puy du Fou face à l’équipe du Pays d’Ancenis dans l’émission du 2 juillet 1997.

Les photos montraient l’animateur tenir sa main proche de son corps avec trois doigts dépliés, suggérant qu’il aurait fait un signe de la main pour donner la réponse à une question posée lors d’un quiz. Le scandale avait fait la une des journaux.

C'est visiblement une histoire ancienne et sans importance pour le Vendéen Bruno Retailleau. La chronique humoristique de Charline Vanhoenacker a en effet fait beaucoup rire l'ancien président de la Région Pays de la Loire (il a récemment quitté ce poste pour se consacrer à son mandat de sénateur. Il reste toutefois conseiller régional).

 

Le site de 20 minutes revient en vidéo sur les tricheries à Intervilles révélées par l'animateur Olivier Chiabodo licencié le mois dernier par TF1.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.