Infarctus : un carnet de suivi pour éviter la récidive !

L’URPS Médecins libéraux de Bourgogne, vient de remettre son Prix de Thèse au Dr Aurélien Vaillant pour avoir développé un « carnet de bord post-infarctus ». La Haute Autorité de Santé d’ailleurs, s’intéresse déjà à cet outil qui présente l’avantage d’être à la fois très novateur et d’une grande simplicité.

La thèse du Dr Vaillant portait sur l’observation comparative de 100 patients disposant de son carnet de bord, et de 100 autres qui en étaient dépourvus. Tous ces patients avaient un point commun : ils avaient été victimes d’un infarctus du myocarde. L’objectif de l’étude était de mieux maitriser les facteurs de risque liés aux maladies cardiovasculaires.

Changer de mode de vie

Le carnet, sous forme de classeur, a été bien accueilli par les patients. Plus de la moitié d’entre eux l’ont effectivement utilisé. « Ces derniers ont montré des signes visibles d’une meilleure hygiène de vie et de meilleurs indicateurs de santé, en particulier une baisse de leur indice de masse corporelle (IMC) », indique l’URPS de Bourgogne. Dès le 4è mois suivant leur hospitalisation, ils ont eu tendance à augmenter leur taux de « bon » cholestérol, et à pratiquer davantage d’activités physiques. Notamment le vélo d’appartement.

Le carnet de bord post-infarctus du Dr Vaillant, apporte au patient comme à son médecin, un support efficace de suivi, qu’ils peuvent consulter et partager régulièrement. « La prévention de l’infarctus du myocarde passe par des changements de mode de vie. Après une première alerte, la responsabilisation du patient (dans la période suivant l’hospitalisation) est déterminante. Elle peut lui sauver la vie, en évitant une récidive ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.