La grippe du bébé phoque jugée inquiétante..

Une nouvelle souche aviaire de virus grippal, la souche H3N8, a provoqué la mort ces dernières semaines, de 162 bébés phoques dans le Nord-est des Etats-Unis. Plus précisément dans la région de Nouvelle-Angleterre. Cette découverte inquiète les scientifiques. D’origine aviaire, la souche en question est donc parvenue à infecter des phoques qui appartiennent au groupe des mammifères. Et elle pourrait théoriquement, infecter l’Homme.

L’équipe du Pr Ian Lipkin, de l’Université Columbia de New York, est parvenue à séquencer le génome de cette nouvelle souche. Ce virus aviaire circule depuis 2002 parmi les oiseaux sauvages. Au terme d’un processus de mutation, il a pu infecter des mammifères par voie respiratoire. Pour l’heure, aucun cas humain n’a été rapporté.

Pour autant, les auteurs ne cachent pas leurs craintes face à cette souche A/harbor seal/Massachusetts/&/2011, dont ils considèrent qu’elle est susceptible d’acquérir un réel potentiel de persistance et de contamination inter-espèces. Ils invoquent à cet égard, les précédents constitués par des virus qui ont passé la barrière des espèces, provoquant des pandémies ou des flambées épidémiques significatives. « Le SIDA, le SRAS ou la grippe sont autant d’exemples illustrant les conséquences du passage d’un virus d’un groupe animal à l’homme », explique Lipkin. « Toute épidémie survenant chez des animaux domestiques ou touchant des animaux sauvages pourrait également être dangereuse pour l'homme. Ces découvertes renforcent la nécessité de surveiller la vie sauvage afin d’anticiper et prévenir des pandémies », conclut-il.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.