Grippe saisonnière : le recul du vaccin

Le taux de vaccination contre la grippe saisonnière en France, a encore baissé cette année. Il s’établit en effet à 23% contre 26% les deux années précédentes. Plus préoccupant, seuls 49% des sujets considérés à risque se sont fait vacciner cet hiver !

Ces résultats ressortent d’une étude du Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe (GEIG). Par rapport à la saison 2009/2010, le taux de couverture a reculé de 9 points chez les plus de 65 ans, passant de 71% à… 62%. Cette baisse concerne plus particulièrement les 70-74 ans. D’une manière générale, l’ensemble des personnes à risque s’est moins fait vacciner cette année. Ainsi le taux de couverture vaccinale a-t-il diminué de 25 points parmi les moins de 65 ans souffrant d’une BPCO, de six points chez ceux qui étaient atteints d’une Affection de longue durée (ALD) et enfin de deux points parmi les asthmatiques.

Autre indicateur qui révèle une démobilisation face à la vaccination contre la grippe : le comportement des professionnels de santé. Seul un sur quatre a eu recours à l’immunisation. Or pour 15% d’entre eux, les Français considèrent l’absence d’incitation de la part des professionnels comme un frein majeur à la démarche vaccinale. Enfin près d’un sondé sur quatre non vacciné, s’y refuse par crainte des effets secondaires.

Face à la démobilisation vis-à-vis du vaccin anti-grippal, le GEIG insiste sur « l’importance d’une vaccination à renouveler chaque année. En effet, le cumul de mémoire immunitaire produit par cette vaccination annuelle permet de renforcer d’année en année la défense contre les virus circulants saisonniers ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.