Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Grand Ouest Violente évasion au centre pénitencier de Nantes

0 27.11.2013 14:27
Voir la vidéo

Stephan Goetz, détenu à la maison d’arrêt de Nantes, s’est évadé avec violence ce matin lors d’une extraction médicale au CHU.

L'homme a blessé trois agents chargés de sa surveillance avant de prendre la fuite en scooter. L'un des gardiens est actuellement au bloc opératoire. Le parquet de Nantes a précise que toutes les forces de police disponibles sont mobilisées pour retrouver ce détenu qui était libérable en 2025. Ce Brestois de 27 ans a derrière lui un très lourd passé judiciaire. Il a notamment été condamné à 10 ans de prison pour tentative d’assassinat par la cour d’assises du Finistère.

Coups de lames de cutter
Le syndicat CGT du centre pénitencier indique dans un communiqué de presse : "Cette évasion s’est déroulée dans des conditions assez violentes puisque le détenu n’a pas hésité un seul instant pour s’en prendre aux collègues en charge de l’extraction et à des personnels civils. En effet, arrivé à l’hôpital, le détenu s’est débattu et a infligé plusieurs coups de lames de cutter aux agents, les blessant aux jambes et aux mains pour 2 d’entre eux. Il a réussi à s’enfuir et un collègue s’est mis à sa poursuite. Le détenu a arrêté un véhicule et a menacé la personne pour le prendre en otage et dans le but de lui voler sa voiture. Le collègue s’est interposé, a tenté de maîtriser le détenu mais a reçu à son tour des coups de cutter. Le détenu a réussi à s’enfuir à bord d’un scooter."

Une évasion "minutieusement préparée"
"Ces faits graves montrent à quel point les extractions médicales sont particulièrement sensibles et que les détenus sont prêts à tout pour se faire la belle, poursuit le syndicat. Ce détenu chevronné avait minutieusement préparé son évasion en simulant une blessure à la cheville et savait qu’il serait extrait sur l’hôpital. Malheureusement, le niveau de vigilance avait été revu à la baisse dernièrement pour ce détenu défavorablement connu des services pénitentiaires."

La CGT "salue le courage et la ténacité dont on fait preuve les collègues dans cette spectaculaire et violente évasion. Elle souhaite un prompt rétablissement aux 3 collègues blessés et particulièrement à notre collègue qui doit subir une intervention chirurgicale puisque la blessure à la jambe est profonde et jugée sérieuse."

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.