Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Grand Ouest Médicament Furosémide: une mort suspecte dans la région nazairienne

0 14.06.2013 11:02
Stéphane Richard.

Stéphane Richard.

Photo Presse-Océan

Domicilié à Drefféac, Stéphane Richard exige que les autorités fassent la lumière sur la mort de sa belle-mère. Thérèse Bidallier, qui résidait également à Drefféac, est décédée samedi soir, à l’hôpital de Saint-Nazaire, à l’âge de 83 ans, ainsi que l’a révélé la chaîne Télénantes.

« Le 28 mai, un médecin lui a prescrit du Furosémide pour soigner un œdème à la jambe, rapporte Stéphane Richard. Sitôt que ma belle-mère a commencé ce traitement, je l’ai vue décliner. Elle ne s’alimentait plus, ne buvait plus, dormait tout le temps. »

Juste après ce décès, la polémique portant sur le caractère potentiellement défectueux de plusieurs lots de Furosémide a éclaté. À la suite d’une erreur d’emballage, le groupe pharmaceutique Teva a commercialisé des boîtes contenant des cachets de somnifère. « J’ai aussitôt fait le rapprochement, dit Stéphane Richard. J’ai repris l’ordonnance du médecin et j’ai vérifié les références. Ma belle-mère a bien pris des comprimés faisant partie des lots douteux. »

Plainte annoncée

La famille annonce son intention de porter plainte.

Contactée hier, l’Agence du médicament affirme que deux décès de patients ayant pris les lots de Furosémide « incriminé » ont pour l’heure été constatés en France, hors Loire-Atlantique. Un autre patient est hospitalisé en soins intensifs. En l’état de l’enquête, aucun lien de causalité n’est formellement établi.

Traitement à suivre

Les autorités sanitaires redoutent une psychose. Et indiquent qu’il est « primordial que les patients n’interrompent pas leur traitement, en se reportant sur les comprimés mis sur le marché par huit autres laboratoires. L’arrêt brutal du traitement peut présenter des risques.  »

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.