Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Grand Ouest Mariage gay : un maire de Loire-Atlantique réaffirme son refus

0 26.06.2013 11:37
Le maire UMP de Mésanger, en Loire-Atlantique, Jean-Yves Clouet, a réaffirmé mardi son refus de célébrer un mariage homosexuel.

Le maire UMP de Mésanger, en Loire-Atlantique, Jean-Yves Clouet, a réaffirmé mardi son refus de célébrer un mariage homosexuel.

Photo AFP

Le maire UMP de Mésanger, en Loire-Atlantique, Jean-Yves Clouet, a réaffirmé mardi son refus de célébrer un mariage homosexuel, lors d'une conférence de presse conjointe organisée dans sa mairie avec deux responsables de La Manif pour tous.

"Je refuse de faire des mariages de deux hommes ou de deux femmes", a déclaré M. Clouet, dans la salle du conseil municipal de la petite commune de Mésanger, qui est aussi la salle des mariages. Il a néanmoins indiqué qu'il ne pourrait s'opposer à l'un ou l'une de ses adjoints s'il ou elle acceptait de marier un couple homosexuel.

Un couple d'hommes a fait sa demande pour pouvoir se marier à Mésanger mais, selon le maire, le dossier administratif n'est pas encore complet. "Il est probable que le mariage qui a été demandé se fasse, mais moi, je ne le ferai pas, j'ai des convictions et je ne ferai pas ce genre de mariage, ça c'est certain", a-t-il martelé. "Si en 2008 cette loi avait existé, je ne me serais pas présenté comme maire de la commune de Mésanger", a ajouté l'élu. Le coordinateur national de La Manif pour tous, Alberic Dumont, assis à la droite du maire, avait fait le déplacement de Paris expressément pour médiatiser ce refus.

Une plainte dans les Pyrénées-Atlantiques

A noter que deux homosexuels ont porté plainte, mercredi matin auprès du procureur de la République de Bayonne, pour discrimination contre le maire d'Arcangues (Pyrénées-Atlantiques) et ses adjoints qui refusent de les marier. Leur avocate a estimé qu'il y avait dans cette affaire discrimination de la part d'une personne dépositaire de l'autorité publique qui, dans l'exercice de ses fonctions, refuse d'exercer un droit accordé par la loi. Elle a également assigné en référé le maire et ses adjoints, "afin que le président du TGI de Bayonne leur fasse obligation de célébrer le mariage" de ses clients, Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.