Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Grand Ouest Crise de la viande bovine : des blocages d'abattoirs annoncés

1 07.05.2015 07:47
Ici le blocage de Charal à Cholet le 9 novembre 2010.

Ici le blocage de Charal à Cholet le 9 novembre 2010.

Photo archives Le Courrier de l'Ouest - Etienne LIZAMBARD

Face à la crise de la viande bovine, des éleveurs ont bloqué l'abattoir de La Roche-sur-Yon mercredi soir. Des actions sont annoncées en Maine-et-Loire et dans la la Sarthe ce jeudi.

Des producteurs de viande bovine de Vendée et de Loire-Atlantique ont bloqué mercredi soir l'abattoir Socopa de La Roche-sur-Yon pour exiger des solutions à la crise que traverse leur profession, selon Guy Hermouet, vice-président de la Fédération nationale bovine (FNB).

"Aujourd'hui la viande bovine de vaches allaitantes est payée au producteur 60 centimes de moins au kilo qu'il y a deux ans", dénonce M. Hermouet, qui est aussi président de la section "bovins" de l'interbev (interprofession bétail et viande), "il faut arrêter de brader la viande".

En Maine-et-Loire aujourd'hui

La FNB a obtenu auprès du ministre de l'Agriculture la promesse d'une table ronde, mais "il faut que cette table ronde arrive vite", explique le responsable.

Selon M. Hermouet, des abattoirs du Maine-et-Loire et de la Sarthe vont être bloqués à leur tour jeudi.

Leur but est de tenir dans la durée, comme à La Roche-sur-Yon où les éleveurs vont se relayer toutes les six heures, et sans exclure que d'autres abattoirs soient à leur tour bloqués d'ici lundi, prévient M. Hermouet.

"Les éleveurs de viande bovine des sections bovines ligériennes bloquent les abattoirs dès ce soir, afin de protester et de dénoncer la baisse des prix, le manque de transparence des cotations et le jeu malsain des industriels face à l'export", dénonce dans un communiqué la FDSEA de la Sarthe.

Commentaires (1)

diminution consommation viande
oural4902 jeu, 07/05/2015 - 21:08

Il est inutile que les producteurs de viande s'énervent ainsi, la consommation de viande diminue en France, c'est un fait, pour différentes raisons, il faut bien que vous l'acceptiez, tromperie sur la marchandise, prise en compte de la souffrance animale et adoption de régimes végétariens, bloquez les abattors c'est parfait, au moins cela repoussera de quelques jours la détresse des bovins expédiés dans ces usines où l'abattage ne pose aucun problème à personne.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.