Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Gestion de l'eau Les premières alertes

0 27.05.2016 17:32
  • La préfecture vient de lancer un premier message de vigilance.

    La préfecture vient de lancer un premier message de vigilance.

  • Deux secteurs de la Sèvre Niortaise et du Mignon Courance sont en alerte.

    Deux secteurs de la Sèvre Niortaise et du Mignon Courance sont en alerte.

En ce début de saison d'étiage 2016, la baisse des niveaux des nappes et des débits des cours d'eau se poursuit sur de nombreux bassins deux-sévriens. Cette évolution est en lien avec le déficit pluviométrique automnal qu'à connu le département et le niveau assez faible de précipitations enregistré depuis le début du printemps. Dans un communiqué, la préfecture confirme qu'un nouveau secteur du bassin Sèvre Niortaise - Marais Poitevin, connu pour sa fragilité hydrologique, a franchi les niveaux de gestion printanière. La hauteur de la nappe à la station de Pamproux, mais aussi à celle de Saint-Coutant, se maintient sous le seuil d'alerte, malgré les précipitations enregistrées le week-end dernier.

En conséquence, le bassin de la Sèvre Niortaise amont (MP1) passe en alerte à compter de lundi 30 mai. Sur ce bassin, le premier seuil de printemps n'entraîne cependant pas de restriction des prélèvements d'irrigation, mais il constitue un message de vigilance à destination des irrigants et de l'Organisme Unique de Gestion Collective du bassin (l'Établissement Public du Marais Poitevin), dans l'objectif de les inciter à mettre en place des mesures d'autogestion pour empêcher, autant que possible, le franchissement des prochains seuils de restriction.

 

Lire également dans Le Courrier de l'Ouest de samedi - édtion Deux-Sèvres

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.