Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Gesté Situation calme à midi autour de l'église

0 20.06.2013 12:26
  • La phase la plus visible du chantier sous l'œil incrédule des opposants.

    La phase la plus visible du chantier sous l'œil incrédule des opposants.

  • Plus de gendarmes et de médias que de manifestants sur place jeudi matin.

    Plus de gendarmes et de médias que de manifestants sur place jeudi matin.

Les opposants à la déconstruction de l'église appelaient à mobiliser ce jeudi contre la démolition de Saint-Pierre aux Liens décidée cette semaine par la municipalité qui souhaite reconstruire un lieu de culte plus adapté à la réalité des besoins.

Les gendarmes présents pour assurer l'ordre public autour du chantier qui avance à grands coups de pelleteuse n'ont pas eu beaucoup de travail jeudi matin. La présence de médias régionaux et nationaux était seule perceptible. Le maire confirmait en mairie que le chantier se poursuivrait jusqu'à la fin septembre après une phase de désamiantage.

La crypte et le clocher survivront à cette déconstruction que conteste l'association Mémoire vivante du patrimoine gestois qui attend du référé instruit le 8 juillet au tribunal adminsitratif de Nantes l'annulation même tardive de cette démolition et de la délibération du conseil municipal du 6 mai dernier qui en est la cause avec le "consentement" des services de l'État selon lesquels "le règlement du plan local d'urbanisme ne prévoit pas de permis de démolir concernant cette église", ce qui ouvre la voie à sa "déconstruction-reconstruction" voulue également par le diocèse d'Angers.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.