Gastro : près d’un million de malades en un mois

Depuis 4 semaines en France, plus de 900 000 patients ont consulté un médecin pour des symptômes de gastroentérite. En un mois donc, l’épidémie a envahi l’Hexagone… même si, semble-t-il elle semble avoir amorcé sa décrue.

Selon les médecins du Réseau Sentinelles, 217 000 nouveaux cas de diarrhée aiguë ont été vues en consultation de médecine générale la semaine passée. « L’incidence est estimée à 339 cas pour 100 000 habitants, au-dessus du seuil épidémique fixé à 280 cas pour 100 000 habitants ».

Au niveau régional, les incidences les plus élevées ont été notées en Limousin (740 cas pour 100 000 habitants), Lorraine (462), Nord-Pas-de-Calais (456), Auvergne (414), Alsace (397), Champagne-Ardenne (392), Languedoc- Roussillon (372), Haute-Normandie (358) et en Ile-de-France (344).

Si pour Réseau Sentinelles « il s’agit de la quatrième semaine d’épidémie », les médecins se montrent rassurants. « Les tableaux cliniques rapportés ne présentaient pas de signe particulier de gravité et la décrue épidémique semble avoir débuté ».

Le lavage de mains continue

Ce début de perte de vitesse ne signifie pas pour autant que les gestes préventifs doivent être mis de côté. Et le lavage des mains reste le plus efficace. Il limitera le risque de transmission de maladies telles que la grippe ou la gastroentérite.

Commencez par frotter vos mains l’une contre l’autre, avec de l’eau et du savon, en insistant sur la paume et les ongles. Rincez abondamment à l’eau claire. N’oubliez pas le séchage. Une main humide risque en effet de transmettre davantage les virus et les bactéries qu’une main sèche. Et si vous ne trouvez pas de point d’eau, n’oubliez pas les solutions hydro-alcooliques.

Aller plus loin Consultez le bulletin hebdomadaire du réseau des médecins Sentinelles

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.