Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football - Ligue 2 Le Mans FC : les salariés ne sont plus payés par le club

0 06.03.2013 08:39
Le président Henri Legarda a annoncé sa décision hier midi aux salariés du club.

Le président Henri Legarda a annoncé sa décision hier midi aux salariés du club.

Photo archives « Le Maine Libre », Olivier Blin

Le Mans FC n’est plus en mesure d’honorer les salaires de la centaine de salariés dont font partie les joueurs professionnels, révèle Le Maine-Libre. Ce n’est pas vraiment une surprise : depuis plusieurs mois, Le Mans FC était déjà en état de quasi-cessation de paiement.

Si les salariés du club avaient jusqu’alors été épargnés par les différentes coupes budgétaires, ce n’est plus le cas. Mardi midi, à l’issue de l’entraînement, après avoir réuni joueurs et personnels dans l’un des vestiaires du centre administratif, le président Henri Legarda a annoncé qu’il se trouvait en effet dans l’impossibilité de verser les salaires du mois de février.

À quelques jours d’un match décisif chez la lanterne rouge sedanaise (20 heures, vendredi), qui n’est guère mieux lotie que les Manceaux sur le plan financier avec un déficit de 6 millions d’euros (M€), cette décision dictée par l’absence totale de trésorerie a fait l’effet d’une bombe. Il est vrai que, depuis des mois, les dirigeants manceaux étaient toujours parvenus à trouver les indispensables 500 000 € mensuels pour que tout le monde soit réglé, quitte à faire l’impasse sur les charges patronales, de l’ordre de 100 000 € par mois. Sauf que l’on est arrivé au bout du système. Henri Legarda a certes tenté de rassurer une énième fois tout son monde en promettant qu’il consacrerait les trois prochains jours à Paris pour dénicher de nouveaux investisseurs, les effets d’annonce n’ont plus le même impact.

D’autant que les chiffres sont têtus, avec 7,5 M€ de déficit officiel au 30 juin 2012 et un trou encore supérieur à 7 M€ fin décembre, malgré une recapitalisation de 1,5 M€ survenue début novembre. Autant dire que Le Mans FC ne cesse de s’enfoncer, avec un déficit qui devrait être proche des 10 M€ à la fin de saison, si une solution de reprise (Michel Moulin) ou d’injection d’argent frais (Jérôme Ducros, le président de Luzenac) n’est pas rapidement validée.

Christian CHERON

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.