Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football Le Mans FC : nouvelle audition devant la DNCG ce jeudi

0 04.09.2013 11:51
Henri Legarda et Le Mans FC passent de nouveau un grand oral décisif devant la DNCG.

Henri Legarda et Le Mans FC passent de nouveau un grand oral décisif devant la DNCG.

Photo "PO", Nathalie Bourreau

Retour à la case départ pour Le Mans FC, qui retrouve ce mercredi après-midi à 14 heures son meilleur ennemi : le gendarme financier du football. Et comme toujours, le club manceau veut croire à un heureux épilogue... en National.

Pour cet énième rendez-vous, il n'y a pas de révolution, évidemment, dans le dossier manceau, depuis la dernière audition en appel du 9 juillet. Il y a quand même quelques avancées notables.

De là à ce que la FFF et la DNCG revoient leurs jugements précédents… c’est loin d’être gagné. Les responsables fédéraux ont forcément peu goûté d’être déjugés par le Tribunal administratif nantais (assorti d’une amende symbolique de 4 000 €), le tout après avoir confirmé à plusieurs reprises leur position en défaveur du club de la Sarthe.

La mise en redressement judiciaire du club mardi dernier, leur offre un argument supplémentaire pour donner le coup de grâce. Même si les créances du club sont par voie de conséquence gelées pour six mois, Legarda et ses accompagnateurs (dont l’administrateur judiciaire Franck Michel, nommé par le tribunal de commerce du Mans) vont devoir apporter de nouvelles garanties fiables afin de planifier l’apurement de ce lourd passif.

Étant donné l’état d’urgence du dossier manceau, les championnats ayant tous repris (dont le National qui en est déjà à 4 journées jouées), la réponse devrait être rendue rapidement, comme lors du dernier oral en appel le 9 juillet.

Normalement, mais comme le cas manceau fait jurisprudence à plus d’un titre, depuis le début de ce feuilleton…

Un nouvel appel possible

Avec un dénouement miracle à la clé ou bien une « peine de mort » réaffirmée ? Une chose est sûre, le club aura réglementairement la possibilité de le faire en cas d’avis défavorable, et de se retourner de nouveau devant le CNOSF (Comité national olympique et sportif français), comme en juillet. Comme un air de déjà vu ?

A. B.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.