Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football Greg Houla (Chamois) : "Une victoire qui fait du bien au moral"

0 31.08.2013 09:29
Greg Houla et les Chamois sont toujours invaincus après cinq journées. Photo CO - Philippe BONNARME

Greg Houla et les Chamois sont toujours invaincus après cinq journées. Photo CO - Philippe BONNARME

Les Chamois niortais ont remporté leur premier succès vendredi devant Arles-Avignon (1-0), à l'occasion de la 5e journée de Ligue 2. Greg Houla et ses partenaires, soulagés, en ont profité pour s'immiscer dans la première partie du tableau (9e).

 

Greg Houla, attaquant niortais : "Après notre série de quatre nuls consécutifs, cette victoire fait du bien au moral. Notre début de saison est bon, même s'il aurait pu encore être meilleur. L'équipe est solide, il nous faut maintenant progresser au niveau de l'efficacité. On a désormais une petite trêve pour savourer et se remettre au travail. On est tous déjà tournés vers la réception de Clermont le…".

Quentin Bernard, défenseur niortais : "Nous sommes soulagés d'avoir gagné, qui plus est sans prendre de but, et ce pour la première fois cette saison. Dans le dernier quart d'heure, on a un peu souffert mais on a serré les dents pour tenir le résultat. Ce succès nous permet d'intégrer la première partie du classement et nous donne une petite marge sur la zone de relégation. Cela nous permet d'être plus tranquille. Mais on a vu qu'il faut se donner du mal pour remporter un match"

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.