Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Football Jean-Philippe Faure (Chamois) : "La priorité, c'était le résultat"

0 12.03.2016 10:04
Les entraîneurs niortais Carl Tourenne et Jean-Philippe Faure. Photo CO - Marie DELAGE

Les entraîneurs niortais Carl Tourenne et Jean-Philippe Faure. Photo CO - Marie DELAGE

Les Chamois niortais se sont imposés à l'arraché vendredi soir face au Paris FC (2-1) grâce à deux penaltys de Jimmy Roye. Un succès qui permet aux Niortais de remonter à la 14e place du classement de Ligue 2.

Jean-Philippe Faure, entraîneur des Chamois : "On connaissait l'importance de ce match. La priorité, c'était le résultat même si on n'a pas voulu insister dessus dans la préparation du match pour ne pas nous paralyser. Malgré cela, on a senti, durant la première demi-heure, une équipe avec le frein à main. En deuxième mi-temps, il y a eu beaucoup plus d'engagement. On a pu enchaîner les passes. On est passé en 4-4-2 en fin de match pour essayer de forcer la décision et on a été récompensés, certes sur deux penaltys. Mais ça fait partie du jeu".

Carl Tourenne, entraîneur des Chamois : "Au début, dans l'impact, on n'y était pas, à l'image du but qu'on encaisse. Mais c'est aussi une histoire de confiance. Dans ces matches-là, il y a un facteur psychologique très important. Le plus dur à faire était de marquer le premier but. A 1-1, notre équipe a pris l'ascendant".

Jean-Luc Vasseur, entraîneur du Paris FC : "C'est un cauchemar ! On était venu pour gagner. Les joueurs sont déçus, frustrés. On n'est pas traité comme il faut. Pour nous battre, il faut deux penaltys, un carton rouge. Ça fait beaucoup, ça fait même trop ! J'aurais bien voulu voir mon équipe terminer à onze. Quand on finit à égalité numérique, on ne perd pas nos matches".

Matthieu Sans, défenseur des Chamois : "On connaissait l'enjeu du match, on a su rester concentrés sans trop penser au résultat. Les penaltys, ça fait partie du jeu, ça nous sert ce soir (vendredi, NDLR). Ce sera dur jusqu'au bout, on se doit d'être intraitable à domicile jusqu'à la fin de la saison, et il faudra aller chercher des points à l'extérieur".

Jimmy Roye, capitaine des Chamois : "Je suis à la fois soulagé pour nous, et déçu pour le Paris FC, le club qui m'a fait grandir. Ça me fait un peu mal, mais c'est mon métier. On a 31 points, la saison n'est pas finie, il reste encore beaucoup de boulot".

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.