Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Faits-divers La Choletaise qui avait tué sa mère est entre la vie et la mort

0 27.11.2014 18:32
Le drame s’était produit à Cholet au 16 de la rue François-René de Chateaubriand.

Le drame s’était produit à Cholet au 16 de la rue François-René de Chateaubriand.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Etienne LIZAMBARD

La Choletaise de 58 ans mise en examen pour le meurtre présumé de sa mère de 84 ans, le mardi 14 janvier 2014 à Cholet, a tenté de se donner la mort mardi 25 novembre.

Incarcérée à la maison d’arrêt de Nantes pour homicide, elle a utilisé ses draps pour se pendre aux barreaux de sa cellule qu’elle était seule à occuper.

Ce sont les surveillants qui venaient lui apporter son plateau-repas qui l’ont découverte. Ils lui ont prodigué les premiers secours, avant qu’elle ne soit transportée au CHU.

N’ayant donné aucun signe précurseur, la détenue ne faisait pas l’objet d’une surveillance particulière.

La Choletaise se trouve entre la vie et la mort. Si elle survit, de grosses séquelles sont pronostiquées. Si elle décède, l’affaire serait non jugée et classée. Ce qui revient à une extinction des poursuites. 

A lire aussi :

► Cholet : Une vieille dame tuée chez elle à coups de bâton

► Cholet "Un gros contentieux" familial à l'origine du matricide

La femme âgée de 57 ans au moment des faits, agent administratif à temps partiel à Cholet, avait quitté son lieu de travail vers 15 h 30, 15 h 40 le 14 janvier, expliquant à ses collègues qu’elle ne se sentait pas bien. Elle s’est rendue au domicile de sa mère, au 16 de la rue François-René de Chateaubriand.

La quinquagénaire, à l’aide d’un balai et d’une chaise, aurait ensuite frappé sa mère dans la cuisine du pavillon.  Les derniers coups lui auraient été portés dehors, dans le jardin, là où la police a découvert le corps inerte de la vieille dame.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.