Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Education Prison : les lycées deux-sévriens invités à débattre

0 03.12.2015 18:51
Ceux et celles qui oeuvres auprès des détenus et de leurs familles espèrent pouvoir parler de l'univers carcéral dans les lycées

Ceux et celles qui oeuvres auprès des détenus et de leurs familles espèrent pouvoir parler de l'univers carcéral dans les lycées

BENOIT FELACE

C’est un paradoxe parmi d’autres.

Nombreux sont ceux qui estiment que les condamnés ne restent jamais assez longtemps en prison. Mais ils reconnaissent aussi qu’incarcération rime bien peu avec réinsertion.

L'univers carcéral, en tout cas, fait parler tout le monde. A l’occasion de l’édition 2015 des Journées nationales prison (JNP) qui lui sont consacrées, ceux et celles qui œuvrent auprès des détenus de la Maison d’arrêt de Niort, de leurs familles et de leurs proches, frappent cette année à la porte des lycées deux-sévriens.

« Nous avons adressé un courrier aux vingt-trois établissements concernés, publics et privés, du département. L’idée, en lien avec les enseignants et les documentalistes, est de venir débattre autour du thème des JNP : Moins punir par la prison pour mieux reconstruire. Combattre les effets destructeurs de notre système pénal », résume Roger Pacreau, diacre et aumônier catholique à la Maison d’arrêt de Niort.

A lire dans "Le Courrier de l'Ouest" du vendredi 4 décembre, édition Deux-Sèvres.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.