Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Doué-la-Fontaine Ouverture d'un sanctuaire d'okapis au zoo

0 20.06.2013 08:39
Doué-la-Fontaine. Ouverture d'un sanctuaire d'okapis au zoo

Doué-la-Fontaine. Ouverture d'un sanctuaire d'okapis au zoo

Photo archives Le Courrier de l'Ouest

L'okapi, animal mystérieux à la morphologie étrange évoquant à la fois une zèbre et une girafe, aura son sanctuaire en juillet au zoo de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire). Dès le 10 juillet, les visiteurs du bioparc découvriront deux mâles et une femelle de cette espèce classée "quasi-menacée", endémique de la forêt équatoriale, dans un immense enclos "comme à l'état sauvage".

"Nous avons utilisé nos anciennes carrières à la végétation dense, comprenant des lianes, bambous mais aussi des noyers centenaires, pour y accueillir les okapis dans des conditions quasi-naturelles", a expliqué Pierre Gay, un des directeurs de l'établissement.

"Ces mammifères craintifs proviennent des zoos de Stuttgart, en Allemagne, et de Lisbonne, au Portugal. Ils seront présentés en immersion avec d'autres espèces rares, des oiseaux et des cygnes", a-t-il ajouté.

Adulte, l'okapi mesure de 1,90 à 2,50 m et pèse entre 200 et 300 kg. Sa langue de couleur bleue mesure de 30 à 50 cm. Le mâle se distingue par la présence sur la tête d'ossicônes, deux excroissances osseuses crâniennes caractéristiques des giraffidés. Il peut vivre une vingtaine d'années et atteint sa maturité sexuelle vers deux ans.

Un unique petit voit le jour au terme d'une gestation de 15 mois. Aujourd'hui, on trouve l'okapi à l'état sauvage uniquement en République démocratique du Congo, dont il est l'emblème national et protégé. On estime sa population entre 30.000 et 55.000 individus. Il est également présent dans 21 parcs zoologiques européens.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.