Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres Vote du budget départemental le 7 mars sur fond de grève

1 01.03.2016 19:07
Deux cents agents du Conseil départemental s’étaient invités au débat des orientations budgétaires.

Deux cents agents du Conseil départemental s’étaient invités au débat des orientations budgétaires.

MARIE DELAGE

À l’initiative de Force ouvrière, le mouvement initié par l’intersyndicale du Conseil départemental devrait s’étendre aux structures dépendant des allocations financières et des subventions versées par le Conseil départemental des Deux-Sèvres.

Un appel à la grève a été lancé pour le 7 mars prochain, jour du vote du budget départemental. Aux agents du Conseil départemental devraient se joindre des agents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, des Maisons départementales de l’enfance… Tous ont l’intention de dire non « à la dégradation des conditions de travail, aux suppressions de postes », de réclamer « le remplacement des absences : départs à la retraite, congés maladie, maternité, formations… », mais aussi « de vraies perspectives de carrière avec une augmentation du net perçu/mois ».
Un rassemblement est prévu le 7 mars, de 9 à 17 heures, devant la salle des délibérations à « Du-Déclin ».

Les syndicats CGT des Agents Territoriaux du Nord et du Sud des Deux Sèvres ont eux aussi déposé un préavis de grève dans tous les EHPAD du département pour le 7 mars afin « de protester contre les restrictions budgétaires envisagées par le Conseil départemental ». Les agents des EHPAD sont appelés à rejoindre, à Niort, le rassemblement des agents du Conseil départemental le 7 mars à 9 heures.

Commentaires (1)

greve du CD79
système alimentaire mer, 09/03/2016 - 01:00

Bravo à tous ces grévistes qui ont osés s'opposer à ces décisions totalement irresponsables et destructrices.
Ces économies orchestrées par le nouveau directeur des services Frank PAULHE à la demande de Gilbert Favreau sont abjectes. Ce Directeur général a été appelé pour faire le "ménage" après avoir fait de même à la mairie de Montlucon..
Faites des recherches sur cet individu et vous verrez par vous même à qui le président Favreau a osé confier les clefs de son administration..Pas de quoi être fier de ses choix en effet..
N'importe quelle personne incompétente sans aucune expérience aurait proposé ce qui est proposé aujourd'hui.
Par contre réaliser 15 millions d'économie sans rien perdre en qualité des services publics voici ce que citoyen était en droit d'attendre de personnes dites compétentes .
Evidemment concevoir une telle stratégie aurait demandé quelques compétences et nombre d'idées innovantes..Apparemment ce n'était pas dans les ambitions de cette nouvelle Majorité.
Prendre le pouvoir pour faire autant de ravages au sein des familles il n y a pas de quoi être fier .
J'aurais honte de toucher chaque mois une paie de politicien en sus d'un salaire d'avocat pour certains ou d'élu(e)s à la ville de Niort..tout en étant responsable d' autant de casse autour de soi...

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.