Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres Ses petites cellules souches ont peut-être sauvé une vie

0 13.03.2016 17:03
Myriam et le Dr Wilpotte, de l’établissement français du sang.

Myriam et le Dr Wilpotte, de l’établissement français du sang.

Photo CO

Dans les Deux-Sèvres, seulement trois personnes déclarées compatibles avec un receveur, ont donné leurs cellules souche de moelle osseuse en 2015, dont Myriam, une aide soignante de 43 ans.
Dans un article à lire ce lundi dans « Le Courrier de l’Ouest », elle explique ses motivations et son parcours jusqu’au don. Elle met en avant une équipe « formidable », tant à l’établissement français du sang de Niort que de Poitiers.
Réalisé en octobre dernier, le prélèvement de cellules souches a été donné à une femme, quelque part dans le monde. La donneuse ne saura que dans quelques semaines si son don a sauvé une vie.
Son témoignage s’inscrit dans le cadre de la semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse.
À Niort, la responsable des prélèvements, le docteur Sylvie Wilpotte, engage une campagne de recrutement… d’hommes.

À lire ce lundi 14 mars dans « Le Courrier de l’Ouest » - édition des Deux-Sèvres.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.