Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres Il y a de la friture autour du très haut débit

0 02.12.2016 12:20
Mathieu Hazouard : « Payer une fois pour la montée en réseau, une deuxième fois, d'ici à quelques années, pour la fibre optique, je trouve que c'est un mauvais calcul ».

Mathieu Hazouard : « Payer une fois pour la montée en réseau, une deuxième fois, d'ici à quelques années, pour la fibre optique, je trouve que c'est un mauvais calcul ».

Les Deux-Sèvres risquent de payer deux fois pour le très haut débit, avertit la Région. Ce n'est pas l'avis du Département.

En tout, 1,2 milliard seront investis d'ici à cinq ans, dont 229 millions par la Région. Mais Nouvelle-Aquitaine et Deux-Sèvres ne sont pas d'accord sur la stratégie à adopter.

« À l'heure actuelle, il y a des opérateurs privés qui investissent fortement sur de petites parties du territoire. Il faut donc une action publique pour maintenir l'égalité territoriale d'accès au THD. Très concrètement, aujourd'hui, les investissements privés permettent de couvrir 38 % du territoire de la Nouvelle-Aquitaine, mais pour 9 % de la population seulement. On ne peut pas se contenter de cela. D'ici à cinq ans, nous souhaitons que 75 % du territoire soit couvert, et la quasi-totalité d'ici à dix ans », explique Mathieu Hazouard, conseiller régional en charge du numérique

Région et le Département ne sont pas d'accord sur le déploiement de la fibre optique, plus coûteuse.

« Mais elle est beaucoup plus pérenne : elle n'a presque pas de limite, à la fois dans le débit et dans le temps, comme le prouve la longévité de fibres optiques transatlantiques installées depuis des dizaines d'années ».

L'interview de Mathieu Hazouard, vendredi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.