Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres "Il est facile d'incriminer les vaccins"

0 18.09.2017 20:24
Pour Simon Sunder, le passage à onze vaccins obligatoires est une « très bonne chose »

Pour Simon Sunder, le passage à onze vaccins obligatoires est une « très bonne chose »

Photo CO - Benoit FELACE

L’annonce a beau avoir été faite au début des grandes vacances, elle a piqué au vif bon nombre de parents. En déclarant son intention de vouloir rendre obligatoires onze vaccins pour les enfants de moins de deux ans contre trois actuellement, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a ravivé le débat entre les pro et les anti, laissant dans le désarroi un flot d’indécis.

Alors que cette mesure pourrait entrer en vigueur au 1er janvier 2018, nous avons sollicité Simon Sunder, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de Niort et responsable du Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections (CeGIDD 79), pour tenter de comprendre les raisons de cette division « très française »...

Notre interview à lire, ce mardi, dans l'édition "Deux-Sèvres" du Courrier de l'Ouest.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.