Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres Gestion de l'eau : le coup de gueule de l'ancien maire d'Amuré

1 11.08.2017 17:45
Pour l'ancien maire d'Amuré, Jean-Jacques Guillet, il est plus que jamais urgent de protéger le milieu.

Pour l'ancien maire d'Amuré, Jean-Jacques Guillet, il est plus que jamais urgent de protéger le milieu.

BENOIT FELACE

Il en a marre. A tel point que la coupe semble pleine.

Maire d’Amuré pendant dix-neuf ans, vice-président de l’Agglo dès sa création en 2000 (il était notamment en charge des questions environnementales), Jean-Jacques Guillet pourrait avoir envie de jeter l’éponge. D’en finir avec ce combat au long cours contre une gestion de l’eau qu’il juge, en Deux-Sèvres, désastreuse.

« La dictature, c’est ferme ta gueule ; la démocratie, c’est cause toujours. Cette célèbre citation résume parfaitement la façon dont on aborde le dossier de l’eau dans ce département », résume celui qui a été membre de la Commission locale de l’eau dès sa création dans les années 80.

Remonté, Jean-Jacques Guillet l'est contre les irrigants, mais aussi contre l'Etat qu'il accuse de ne pas faire appliquer la loi.

A lire dans "Le Courrier de l'Ouest" du samedi 12 août, édition Deux-Sèvres.

Commentaires (1)

gaspillage de l'eau
obelix85 sam, 12/08/2017 - 08:50

entierement d'accord avec vous mais le pire est qu il n'y a pas que les deux sevres dans ce cas si vous voyez en vendee ce sont les agriculteurs qui font la loi de plus en plus de zones de NON droit

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.