Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres Dans les filets des gendarmes

0 04.04.2016 18:27
Photo CO - Marie DELAGE

Photo CO - Marie DELAGE

Les gendarmes motocyclistes ont intercepté ces derniers jours trois automobilistes récalcitrants aux règles élémentaires de sécurité routière.

Samedi, à 9 heures, les motocyclistes de la brigade motorisée de Niort ont intercepté un véhicule Renault Twingo qui circulait à une vitesse excessive sur le boulevard de l'Europe à Niort. Après interception, il est apparu que le conducteur, deux-sévrien de 28 ans, circulait sous l'emprise de l'alcool (2,2 g/l). Le véhicule a été immobilisé et le conducteur a dû remettre son permis.

Samedi, à 16 heures, sur le RD 24, à Verruyes, les motocyclistes de la brigade motorisée de Parthenay ont contrôlé un véhicule Citroën C3, conduit par un deux-sévrien de 44 ans dont le permis de conduire avait été annulé en 2011 après la perte des points. Son véhicule a été immobilisé. Le contrevenant sera convoqué devant le tribunal.

Lundi, à 8 heures 45, sur le rond-point de La Colonne à Melle, les motocyclistes de la brigade motorisée de Melle ont procédé au contrôle d'un véhicule Peugeot 206 (absence de contrôle technique), conduit par son propriétaire, un Charentais de 25 ans, étudiant. Lors de ce contrôle, le jeune homme s'est révélé positif à la conduite sous emprise de stupéfiants (cannabis). Le conducteur a déclaré avoir fumé plusieurs joints de résine de cannabis durant le week-end pour son anniversaire.

 

lire également dans Le Courrier de l'Ouest de mardi - édtion Deux-Sèvres

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.