Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres Accusé à tort d'apologie du terrorisme, il saisit la justice

0 02.06.2015 08:39
Jean-François Chazerans

Jean-François Chazerans

Le professeur de philosophie de Poitiers, muté à Thouars après avoir été soupçonné, à tort selon la justice, d'apologie du terrorisme en classe, a indiqué lundi avoir saisi la justice administrative pour contester la sanction prise à son encontre par le rectorat dont il dénonce « l'acharnement ».

Jean-François Chazerans, 56 ans, a saisi le tribunal administratif le 22 mai pour contester sa mutation d'office. Il a également dit avoir adressé à la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, un « recours hiérarchique » pour lui demander une révision de la position du rectorat.

« J'ai découvert dans mon dossier que j'avais perdu mes seize années d'ancienneté. Je n'ai même pas droit à un rapprochement de conjoint et comme il y a peu de postes en philosophie, j'ai 56 ans, je n'ai plus que six ans à faire : ça veut dire que je suis banni de Poitiers », a déploré l'enseignant.

M.Chazerans se dit aussi « perdant financièrement » car il doit faire les allers-retours entre son domicile poitevin et son établissement d'affectation sans toucher de frais de transport.

M.Chazerans a indiqué lundi qu'il postulait sur son poste de Poitiers mis « au mouvement », mais a affirmé n'avoir aucune chance.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.