Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cholet Les candidates ambassadrices invitées à ne pas répondre à la presse…

1 15.02.2016 23:33
Nous aurions aimé vous présenter les candidates à l'élection des ambassadrices. L'organisateur, Cholet Événements a refusé que « ses » candidates ne s'expriment. C'est une belle leçon de démocratie faite à ces jeunes femmes.

Nous aurions aimé vous présenter les candidates à l'élection des ambassadrices. L'organisateur, Cholet Événements a refusé que « ses » candidates ne s'expriment. C'est une belle leçon de démocratie faite à ces jeunes femmes.

COMMENTAIRE. Ce n'est pas nouveau, la presse quotidienne régionale n'est pas la bienvenue dans les manifestations publiques choletaises. Lundi, ce sont les candidates ambassadrices qui ont reçu la consigne de ne pas communiquer avec Le Courrier de L'Ouest.

La Nuit des ambassadrices aura lieu le 4 mars à la salle des fêtes. Vendredi soir, le comité organisateur Cholet Événements que préside Jean-François Murzeau, a présenté à la Télévision locale du Choletais (TLC) dix des douze candidates.

La presse quotidienne n'était pas conviée à cette présentation. Nous avons donc entrepris dimanche et lundi de contacter une à une les candidates présentées dans cette vidéo diffusée sur internet et Facebook.

Elles nous ont toutes répondu avec joie, certaines par téléphone pour nous exprimer leur motivation. D'autres sont venues à notre rencontre.

Consignes de silence

Nous envisagions de vous les présenter aujourd'hui dans un article illustré de surcroît par leur photo. Pour être le plus complet possible, nous avons également contacté Cholet événements afin de valider avec les organisateurs de cette soirée la liste des noms.

Les conséquences de notre démarche dépassent l'entendement.

Non seulement Cholet événements n'a pas répondu à notre demande, mais chaque candidate a reçu très vite un mail de l'organisateur indiquant qu'il fallait refuser de nous parler.

« Mesdemoiselles, comme l'une d'entre-vous nous en a fait l'écho ce jour, il se peut que vous soyez contactées (d'une manière ou d'une autre, par exemple par Facebook) par la presse ou toute autre structure par rapport à votre candidature à l'élection des ambassadrices. Par mesure d'égalité et pour ne pas favoriser l'une ou l'autre candidate, nous vous remercions de ne pas répondre à ces sollicitations et de nous informer des contacts que vous avez reçus. » Signé, Cholet Evenements.

« Ne pas prendre contact »

Très vite après ce mail, les candidates que nous avions eu le plaisir de rencontrer ou d'avoir au téléphone dans l'après-midi nous ont l'une après l'autre indiqués qu'elles ne souhaitaient plus paraître dans la presse.

« Excusez-moi mais Cholet Evénement nous a contactées suite a vos demandes et nous ne pouvons divulguer des informations » nous a expliqué l'une d'elles.

« Je vous demande de ne pas apparaître dans le journal » a dit une jeune femme. Une autre encore nous a écrit : « Je viens d'être informée par Cholet événement que je ne devais pas prendre contact avec vous, je vous demande donc de ne pas apparaître dans votre article. »

Cet épisode illustre les méthodes qui ont cours désormais à Cholet à l'encontre de la presse quotidienne régionale.

Non seulement plus aucune invitation ne lui parvient pour couvrir un quelconque événement qui concerne la Ville ou la CAC et donc la population tout entière, mais l'accès à des lieux ouverts aux médias financés par les collectivités locales nous sont interdits.

Récemment, une manifestation publique, financée avec l'argent public et qui se tenait dans un lieu public ne nous a ainsi pas été autorisée d'accès.

« Ça ne va pas être possible » a indiqué lorsque nous nous sommes annoncés un agent municipal chargé de filtrer les entrées.

Les voies de la démocratie choletaise sont de plus en plus impénétrables.

Xavier MAUDET

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.