Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Combrée Les choucas font cauchemarder l'agriculteur

0 06.07.2015 16:14
  • Photo Le Courrier de l'Ouest

    Combrée. Les choucas font cauchemarder l'agriculteur

  • Photo Le Courrier de l'Ouest

    Combrée. Les choucas font cauchemarder Micheline et Eric Petit

Les choucas, des oiseaux protégés, font vivre un vrai cauchemar à un agriculteur de Combrée.

Eric Petit, agriculteur installé à Combrée depuis 1985 (en bio depuis 2000), résume sa situation : « Je suis agriculteur bio et mon exploitation est en difficulté à cause d’une espèce protégée. Si les choucas restent, on va mettre la clé sous la porte. »

Une vraie plaie


Les choucas sont une calamité pour l’agriculteur bio qui cultive uniquement des céréales : maïs, blé, soja, lupin, tournesol, colza, féverole. Les volatiles ont déjà détruit 11 hectares l’an dernier. Une vingtaine d’hectares ont été touchés en 2015.

L'agriculteur a bien essayé les tonne-fort (canons à gaz qui émettent un bruit violent et incommodent les voisins) ou les cerfs-volants épouvantails. Rien n’a découragé ce volatile très malin. Le préjudice de l’exploitation est évalué à « plus de 50 000 euros ». La ferme, qui tire tout son revenu de la vente des céréales, est en sérieuse difficulté de trésorerie.


Contact a été pris avec Guy Robert, du GDON, et le maire de Combrée, Jean-Louis Roux. Micheline Petit, épouse et associée d’Eric, a rédigé une lettre au maire et une autre au préfet.
Depuis, une réaction est amorcée. Une dérogation d’un an à l’arrêté de protection des choucas a été obtenue : 200 choucas peuvent être « arrêtés » par M. Pineau, destructuer bénévoles d'oiseaux.

Mais c’est encore insuffisant.

Le député Marc Laffineur doit se rendre à Combrée ce jeudi 9 juillet.

 

Lire notre dossier complet dans l'édition Nord-Anjou du Courrier de l'Ouest de Saumur de mardi 7 juillet


Pour télécharger le journal, cliquez ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.