Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Clisson Polémique Hellfest : le groupe PS à la région accable la majorité

0 08.02.2016 15:01
Christophe Clergeau, président du groupe PS au Conseil régional.

Christophe Clergeau, président du groupe PS au Conseil régional.

Photo Presse Océan - Nathalie BOURREAU

Le groupe PS au Conseil régional ajoute un nouvel épisode à la polémique autour du festival Hellfest.

+ Lire aussi : La Région "profondément choquée" par la décision du Hellfest

Christophe Clergeau écrit dans un communiqué :

"Il n’aura pas fallu deux mois à la nouvelle majorité régionale pour montrer son vrai visage et renier ses engagements en matière de liberté culturelle.

Lors des débats télévisés de la campagne Bruno Retailleau s’était engagé à maintenir les subventions au Hellfest « sauf débordement ». Bien sûr, nous condamnons vivement les dérapages inacceptables du groupe Down le 22 janvier à Los Angeles, même si force est de constater que ce groupe s’est produit trois fois au Hellfest sans « débordement ». Tout porte à croire qu’il s’agit là d’un prétexte. Bruno Retailleau aurait dû appeler Ben Barbaud directement, au lieu d’agir par coup de communication médiatique. C’est comme cela que doivent se passer les relations de confiance entre la Région et les acteurs, notamment culturels, qui contribuent au dynamisme territorial.

Le droite régionale considère qu’il y a une culture acceptable et une autre qui ne l’est pas, et que les élus sont légitimes à en juger, s’instituant ainsi comme les nouveaux censeurs. C’est simplement pour éviter les questions gênantes pendant la campagne que Bruno Retailleau a masqué pendant des mois sa véritable position : la condamnation du Hellfest pour des motifs idéologiques.

Pour notre part, nous pensons que ce ne sont pas aux élus de s’immiscer dans les choix programmatiques. Le premier prétexte lui suffit pour renier sa parole. Quel sera la prochaine victime de ce nouvel ordre moral en gestation en Pays de la Loire ? Le Hellfest est une chance pour les Pays de la Loire. Les élus du Vignoble de toutes tendances confondues l’ont – eux – bien compris !

Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain condamnent cette dérive de la politique culturelle régionale, réaffirment leur soutien plein et entier au Hellfest et à son directeur Ben Barbaud, et appellent les acteurs culturels à se mobiliser pour défendre la liberté de création et de diffusion."

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.