Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cholet Faute de poste, l'enseignante doit travailler à l'usine

3 17.02.2017 18:01
 Depuis son arrivée en Maine-et-Loire, Cécile Naudot a multiplié les démarches pour qu'on lui donne un travail.

Depuis son arrivée en Maine-et-Loire, Cécile Naudot a multiplié les démarches pour qu'on lui donne un travail.

Institutrice pendant neuf ans en région parisienne, Cécile Naudot n'arrive pas à obtenir sa mutation en Maine-et-Loire où des postes sont pourtant à pourvoir. L'académie de Paris refuse de la laisser partir.

Faute de pouvoir exercer son travail, elle occupe aujourd'hui un emploi à l'usine, dans la confection.

Retrouvez son témoignage dans Le Courrier de l'Ouest de ce samedi.

Commentaires (3)

méconnaissance et mépris
Polyanna sam, 18/02/2017 - 13:01

En réponse à CATUSLOGUE79 - TRAVAIL

Que répondre aux internautes qui se permettent de traiter de haut les profs des écoles ? Qu'avec de tels préjugés, ce n'est guère étonnant si beaucoup d'élèves ne respectent plus leurs enseignants? Que prendre en charge une classe de 30 élèves mériterait un minimum de respect ? Qu'un prof des écoles est recruté à bac+5 pour 1700 euros par mois ?

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.