Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cholet Pendant la guerre, il écoutait Radio Londres avec les Allemands

0 07.05.2015 07:00
  Roger Guitton a vécu l'Occupation au cinéma Le Palace, aujourd'hui détruit, où ses parents étaient concierges.

  Roger Guitton a vécu l'Occupation au cinéma Le Palace, aujourd'hui détruit, où ses parents étaient concierges.

Entre 1941 et 1946, Roger Guitton, 80 ans, vivait au cinéma Le Palace, à Cholet, où ses parents étaient concierge

« C'était une très belle entrée stylisée avec des colonnes. La salle de bal était vitrée et les escaliers en marbre permettaient d'accéder à la salle de cinéma ».

Pendant l'Occupation, « les Allemands ont installé un centre de tri dans la salle de bal inoccupée. Le courrier des soldats arrivait directement d'Allemagne. Il était destiné à tout l'ouest de la France. Il y avait des panneaux au-dessous des sacs où il était noté le nom des villes. J'ai appris ma géographie avec ça », s'en amuse Roger.

Quatre Allemands travaillent et dorment sur place. Peters, Hans, Otto, Winter ont rapidement adopté le garçon. « Je n'ai pas à me plaindre, c'était des gens charmants. Ils me donnaient des bonbons, on jouait à cache-cache. Ils n'aimaient pas la guerre, ils voulaient juste rentrer chez eux ».

Sympathiques à tel point que certains soirs, ils « venaient rejoindre mes parents dans la cuisine pour écouter la BBC, radio Londres ».

Reportage dans Le Courrier de l'Ouest de jeudi, à télécharger ici

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.