Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cholet Les soirées musico-lycéennes prennent possession du Jardin de verre

0 09.03.2016 10:22
Une soixantaine de lycéens ont dansé, chanté, joué de la musique.

Une soixantaine de lycéens ont dansé, chanté, joué de la musique.

Photo CO - Alexandre BLAISE

"Very superstitious, writing's on the wall... Les paroles de Stevie Wonder ont, une nouvelle fois fait mouche, mardi. Une salve d'applaudissements a résonné dans le Jardin de verre. À l'origine de ces claquements de main, l'interprétation de cette chanson, tout droit sortie des années 1970, par cinq lycéens du Choletais et des Mauges.

"The show must go on"

Comme eux, une soixantaine d'élèves ont fait le show, de 18 h 30 à 22 h 30. Venus de sept établissements de Cholet, de Beaupréau et du Longeron (Renaudeau, Europe, Sainte-Marie, Jeanne Delanoue, La Providence, l'Ensemble Dom Sortais et Champ Blanc), mais aussi du lycée de la Mode de Cholet, de Formalis ou du lycée public de Beaupréau, ils ont assuré la première des deux soirées musico-lycéennes, organisées par l'aumônerie des lycéens de Cholet. Comme le nom de cette édition l'indique ("The show must go on"), une seconde série de représentations se tient, ce mercredi, toujours au Jardin de verre, toujours à partir de 18 h 30 et toujours pendant quatre heures.

À lire ce mercredi dans Le Courrier de l'Ouest.

« The show must go on »

Ce soir, de 18 h 30 à 22 h 30 au Jardin de verre.

Tarif : 4 €.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.