Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cholet Le directeur de cabinet du maire Gilles Bourdouleix a démissionné

0 26.11.2014 20:14
Mickaël Roncier a décidé de quitter ses fonctions de directeur de cabinet du maire Gilles Bourdouleix.

Mickaël Roncier a décidé de quitter ses fonctions de directeur de cabinet du maire Gilles Bourdouleix.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Michaël Roncier n’est plus directeur de cabinet du maire. Il a démissionné vendredi dernier.

Un peu plus de deux ans après sa nomination, Michaël Roncier quitte le cabinet du maire. Il a annoncé sa décision, mercredi matin, dans un courriel adressé aux personnels de la Ville de Cholet. « J’ai remis ma démission vendredi dernier au maire-président et ai quitté l’hôtel de ville-hôtel d’agglomération lundi soir », écrit le désormais ex-directeur de cabinet sans s’épancher sur les raisons de son départ.

« À quelques mois de mes 40 ans, j’ai choisi de donner un autre tournant à ma carrière. Cette décision est le fruit de ma réflexion très largement entamée cet été », concède- t-il d’une phrase.

Invité mercredi par téléphone et par mail à s’expliquer dans nos colonnes, Michaël Roncier a indiqué qu’il n’était « pas disponible ». Il devrait s’exprimer ce jeudi.

A suivre, donc.

Décryptage d'une information surprise dans Le Courrier de l'Ouest de ce jeudi, édition Cholet. A lire sur ordinateur, smartphone et tablette.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.