Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cholet Fernand, l'accent de la pétanque

0 17.02.2017 10:14
 À 71 ans, le retraité choletais Fernand Mapelli a des milliers de documents et des wagons entiers de coupeset médailles (comme ici avec son nom gravé) dédiées à la pétanque, sa passion depuis sa plus tendre enfance, à Cahors.

À 71 ans, le retraité choletais Fernand Mapelli a des milliers de documents et des wagons entiers de coupeset médailles (comme ici avec son nom gravé) dédiées à la pétanque, sa passion depuis sa plus tendre enfance, à Cahors.

À 71 ans, le Choletais est un fou de pétanque. Joueur invétéré, collectionneur compulsif, Fernand Mapelli ne raterait pour rien au monde le National à pétanque. « Sans ce jeu, je ne serais plus là ! »

Quand il feuillette le n° 16 de Pétanque magazine, daté de 1973 et affiché au prix de 3 francs, Fernand Mapelli a le débit qui s'accélère. « Regardez, les gars en photo. Latusse, Brocca, j'ai joué contre eux. Et là, y'a Gouges, un sacré bon joueur. On a fait équipe à Banyuls, quand j'étais en vacances. »

Fernand Mapelli est un personnage. Sur les bords de la Canebière, à Marseille, la patrie de la pétanque, on dirait du retraité choletais qu'il est un « fada » du cochonnet et des boules. D'ailleurs, l'ancien charcutier l'avoue volontiers : « Vous savez, sans la pétanque, le vieux ne serait plus là ! C'est ce qui me maintient en vie. C'est toute ma jeunesse... »

L'été dernier, avec son frère Michel et un copain, René Chassany, il est allé jouer dans La Mecque de la pétanque : le tournoi de la Marseillaise. Et devinez quoi ? Les trois ont été jusqu'en 32e de finale. Authentique exploit.

Le portrait de Fernand Mapelli vendredi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.