Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cholet Avec « Barbe-Neige », la vie devient un conte au Théâtre Saint-Louis

0 18.12.2016 18:28
Et si Blanche Neige avait six clones...

Et si Blanche Neige avait six clones...

Photo Le Courrier de l'Ouest

Succès jeudi soir à Cholet, au Théâtre Saint-Louis, pour l'étonnant et vivifiant « Barbe-Neige et les Sept petits cochons au bois dormant », une belle épopée à contre-courant des images toutes faites... 

Laura Scozzi et ses huit remarquables danseurs proposaient en effet jeudi soir un détricotage burlesque des contes de nos enfances. Et si Blanche Neige avait six clones et qu’ensemble elles rencontraient un nain solitaire ? Et si les princes de Cendrillon n’étaient que des enfants gâtés et capricieux ? Et si Barbe bleue n’était qu’un improbable crooner entouré de choristes approximatifs aux robes ensanglantées ? Et si nounours n’était qu’un gros macho ? Et si la bonne fée qui passe son temps à raccommoder tout son petit monde finissait justement par agacer tout le monde ? 

Dans un déluge de costumes, de mouvements, de couleurs, de gags et une chorégraphie millimétrée, le spectacle a offert au public choletais un hymne à la démythification, un pied de nez aux modèles imposés. Ici, le prince charmant ne tarde pas à tomber de son trône, la princesse s’ébahit innocemment sur des figurines en plastiques…

Retrouvez "Barbe-Neige" dans Le Courrier de l'Ouest (Cholet) de ce lundi.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.