Chien ou chat, mon animal en hiver

Si sur le calendrier, l’hiver n’est pas encore arrivé, la météo se charge de nous rappeler que l’inévitable approche... Avec le mercure qui ne cesse de descendre, nos animaux de compagnie risquent de souffrir autant que nous… voire davantage. Voici donc quelques conseils pour vous aider à les protéger du froid.

Grâce à leur pelage, chiens et chats sont mieux protégés que nous contre les rigueurs de l’hiver. Pourtant, et surtout s’ils sont habitués à gambader en extérieur, ils sont aussi exposés aux risques de gelures au niveau de leurs extrémités. Principalement, les pattes et les oreilles.

Si vous possédez un chat, rassurez-vous. Il est bien plus résistant au froid qu’il n’y paraît. De plus vous l’aurez remarqué, il s’agit d’un animal plutôt indépendant… Donc lorsqu’il aura envie de se promener il sortira, et lorsqu’il aura froid… il rentrera. C’est malin, n’est-ce pas ? Soyez donc ‘au niveau’, et « prévoyez dans la mesure du possible un accès permanent à l’intérieur, par une chatière par exemple » conseille la Fondation 30 millions d’amis.

De son côté, si votre chien éprouve le besoin de grand air, n’hésitez pas à le vêtir d’un… pull, surtout s’il est petit ou s’il a le poil ras. « Les chaussons peuvent également être recommandés. Ils protègent en effet les coussinets non seulement du gel, mais aussi du sel répandu sur les trottoirs en hiver » continue la Fondation. Quoi qu’il en soit, si vous faites profiter votre compagnon à quatre pattes de l’air vivifiant, n’oubliez pas à votre retour, de vérifier l’état de ses coussinets. Veillez par exemple à ôter les particules de neige qui peuvent s’accumuler dans les poils. Sinon, gare aux irritations ou aux gerçures.

Et dans la maison ?

« Le chauffage de la maison peut être un facteur de déshydratation. Car il rend l’air plus sec » met également en garde 30 millions d’amis. Remplissez régulièrement une écuelle d’eau fraîche car « les chiens comme les chats, ont tendance à boire davantage à cette période ».

Enfin tout comme nous, les animaux peuvent souffrir de rhumatismes. Et le froid n’arrange rien. Veillez donc à placer leurs tapis et leurs paniers à l’abri des courants d’air. Enfin redoublez de vigilance vis-à-vis d’un animal âgé ou convalescent, souvent plus fragile. Et à la moindre question, interrogez le vétérinaire.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.