Chien : habituez-le à rester seul

Il aboie ou il hurle à la mort jusqu’à votre retour - toute la journée s’il le faut… - il ravage vos chaussures ou votre mobilier, il urine partout dans la maison lorsque vous êtes absent ? Chaque séparation est annonciatrice d’un retour pour constater les bêtises de votre chien ? Pour vous permettre de lui apprendre à rester seul sans stresser Claire Bentolila, comportementaliste animalière, vous livre quelques pistes.

« Il peut y avoir plusieurs explications au comportement de votre chien pendant vos absences. La principale en tout état de cause, réside dans le fait qu’il ne sait pas gérer sa solitude car il est trop dépendant de vous », explique-t-elle.

Pour surmonter son angoisse de la séparation, votre compagnon va réagir de différentes manières. Son comportement n’est donc qu’un symptôme du problème de votre chien. Pas une sanction de sa part. « Les solutions généralement proposées - le collier anti-aboiements par exemple - ne sont donc souvent d’aucune utilité. Car elles ne règlent pas l’origine du problème ».

Quelques conseils pratiques

Idéalement, mieux vaut éduquer votre chien dès son plus jeune âge. « A l’âge de 9 mois qui correspond à’ l’adolescence’ pour un chien, il est important de respecter une phase de détachement, qu’il aurait naturellement vécue en meute », explique Claire Bentolila.

Dans les faits, veillez à « ne pas faire attention à lui lorsque vous rentrez. Quitte dans un premier temps, à le repousser lorsqu’il vous sollicite ». Astreignez-vous aussi au cours de la journée à « sortir de son champ de vision pendant quelques minutes, puis à revenir sans lui accorder votre attention. Puis recommencez. Le chien saura ainsi qu’en ce qui le concerne, vos allées et venues sont des ‘non-événements’ », ajoute-t-elle.

Attendez un peu avant de lui faire la fête

Qu’il s’agisse d’un chien jeune ou d’un adulte, il est certains moments-clés où mieux vaut l’ignorer. « Lors de votre départ du domicile et lorsque vous y revenez » par exemple. En effet, le chien possède une mémoire de quelques minutes. Il associe donc chaque événement au moment où il se produit. Résultat, si vous lui prodiguez de l’attention au moment de partir, vous renforcez votre relation avec l’animal… juste avant de le quitter. C’est un peu dur… Idéalement donc « ne faites plus du tout attention à lui pendant 5 minutes avant de partir. Et procédez de la même manière lorsque vous rentrez. Attendez qu’il ait fini de ‘faire la fête’ pour lui accorder votre attention », détaille Claire Bentolila. Avant de le saluer par exemple, prenez le temps d’aller boire un verre, et vérifiez que la maison est en ordre.

Evidemment, « chaque chien est différent, et chaque maître aussi », précise-t-elle. Si vous n’arrivez pas à appliquer ces quelques conseils, n’hésitez pas à consulter un comportementaliste animalier. Il pourra vous guider dans votre démarche.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.