Chat alors, garez vos plantes vertes !

Les chats sont très curieux par nature. Ils aiment jouer, et ils adorent sauter un peu partout dans la maison. Du coup, il arrive que cette curiosité leur joue de mauvais tours. C’est le cas lorsqu’ils s’approchent de certaines plantes d’intérieur. Le lys en fait partie, mais il n’est pas si commun. En fait, il y a bien d’autres « plantes à risque » pour vos minous...

Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) alerte particulièrement les propriétaires de chats sur la toxicité du lys. Cultivé en intérieur comme en extérieur, il dégage une odeur agréable, qui séduit aussi les chats. Sans compter que leur forme constitue un véritable appel au jeu !

« Feuilles, pollen, fleur… le lys dans son ensemble est toxique pour le chat », souligne la FDA. « Si en cette période de l’année vous en avez à la maison, disposez-le hors de portée de l’animal. Il convient de vous assurer qu’il n’en mange pas ».

Le muguet aussi…

Si votre chat a été plus malin que vous et s’est tout de même attaqué à un lys, surveillez son comportement. Il devient apathique ? Il ne mange plus ? Il vomit ? Consultez le vétérinaire. Ces symptômes traduisent une intoxication susceptible d’entraîner des troubles rénaux mortels. « Un traitement vétérinaire précoce est primordial », souligne la FDA.

Vous êtes viscéralement républicain et n’avez pas de fleurs de lys à la maison ? Votre tranquillité n’est pas garantie pour autant. Le lys en effet n’est pas la seule plante à éviter. Le dieffenbachia – caractérisée par ses feuilles tachetées - et le ficus sont également dans ce cas. Sans oublier le muguet. Pensez-y à l’approche de sa floraison, aux alentours du 1er mai.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.