Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Charente-Maritime Six adolescents tués dans un accident de bus scolaire

0 11.02.2016 10:45
A French police officer stands near the wreckage of a school minibus after it crashed into a truck near Rochefort on February 11, 2016, killing at least six children, police said, a day after another road accident involving a school bus left two youngsters dead. The head-on smash with a lorry carrying rubble came around 7:15 am (0615 GMT) near Rochefort in the western Charente-Maritime region. / AFP / XL / XAVIER LEOTY

A French police officer stands near the wreckage of a school minibus after it crashed into a truck near Rochefort on February 11, 2016, killing at least six children, police said, a day after another road accident involving a school bus left two youngsters dead. The head-on smash with a lorry carrying rubble came around 7:15 am (0615 GMT) near Rochefort in the western Charente-Maritime region. / AFP / XL / XAVIER LEOTY

XAVIER LEOTY

Six adolescents ont été tués dans un accident entre un minibus scolaire et un poids lourd qui a fait trois blessés légers, dont le conducteur du minibus, jeudi matin à Rochefort, en Charente-Maritime, a-t-on appris de sources concordantes.

Huit autres adolescents sont sortis indemnes de cette collision, frontale, qui a eu lieu vers 7h15 sur une départementale, a-t-on appris de source policière.

Le maire de Rochefort Hervé Blanché a fait part de son émotion jeudi matin sur l'antenne de BFMTV et expliqué les circonstances de l'accident.

Le minibus transportait "dix-sept à dix-huit personnes" et le poids-lourd transportait des gravats, a précisé une source proche de l'enquête.

L'accident a été provoqué par le détachement de la ridelle du camion, a indiqué le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies. 

"Sur les circonstances a priori c'est la nacelle ou la ridelle d'un camion (paroi métallique qui retient le chargement, NDLR) qui s'est sortie de l'ensemble routier et est venue heurter le bus qui était derrière", et transportait "une vingtaine d'adolescents", a déclaré Alain Vidalies sur BFMTV. 

Le buis s'est trouvé presque coupé en deux.

 

"L'accident est survenu selon mes indications en centre-ville, c'est-à-dire que les secours étaient très proches (...) donc il y a eu une intervention très rapide", a-t-il continué.

"Le plan nombreuses victimes a été mis en place immédiatement", a ajouté Alain Vidalies. 

"Si ce que l'on me dit se vérifie, il n'est pas du tout normal qu'un camion de ce type et transportant des gravats perde totalement son chargement pour aller tuer des enfants, c'est ça la question qui est posée a priori ce matin", a encore réagi le secrétaire d'Etat aux Transports.

Le ministre de l'Intérieur a immédiatement réagi sur Twitter.

Ségolène Royal, ministre de l'Écologie et ancienne président de la Région Poitou-Charente a indiqué qu'elle allait se rendre sur place.

 

Le président du Sénat Gérard Larcher a rendu hommages aux victimes jeudi matin

Vendredi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.