Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Chalonnes Assèchement du plan d’eau : 80 000 € pour l’arrosage

0 03.04.2016 17:50
Le plan d'eau.

Le plan d'eau.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Lors du conseil municipal, Jacques Chazot explique qu’il « a été décidé la réalisation d’un dispositif d’arrosage en substitution du pompage dans le plan d’eau du layon ainsi que la réfection du drainage autour de la piste d’athlétisme ». L’estimation de l’ensemble des travaux est de 80 000 € HT dont 61 000 HT pour la mise en place d’un dispositif d’arrosage et 19 000 € HT pour la réfection du drainage. Les travaux seront confiés aux entreprises Bonnier et SAUR.

Pour mémoire, auparavant, le pompage s’effectuait directement dans le plan d’eau, pompage rendu impossible avec l’assèchement du plan d’eau dû aux nouveaux aménagements. Une question s’est posée : faire un forage dans la nappe avec deux options : côté Loire ou côté Layon. Côté Layon, le forage s’avère possible immédiatement car il est actuellement hors d’eau. Par contre, il est compromis voire impossible côté Loire car il est tributaire du niveau de la Loire.

Stella Dupont indique « qu’il n’y aura qu’un impact insignifiant sur le niveau du Layon puisque le pompage ne s’effectuera que deux heures par jour ». Alain Maingot s’interroge sur « les risques pour l’ensemble du dispositif en cas de sécheresse ».

Plus d'informations dans une prochaine édition du Courrier de l'Ouest. A lire sur ordinateur, tablette et smartphone

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.