Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cerizay Trois ans pour redresser mia electric

0 14.06.2013 16:44
Ségolène Royal et Michelle Boos représentent les deux actionnaires de mia electric.

Ségolène Royal et Michelle Boos représentent les deux actionnaires de mia electric.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Le consortium Focus Asia, nouvel actionnaire principal de la société cerizéenne mia electric, a dévoilé ce vendredi ses ambitions par la voix de Michelle Boos. La nouvelle présidente se donne jusqu’à 2016 pour redresser l’entreprise.

"La société a besoin d'un million d'euros par mois si elle ne vend pas de voiture", a indiqué la nouvelle présidente, qui estime à trois ans le temps nécessaire pour redresser l'entreprise. D’où une enveloppe de 36 millions d’euros prévue par les nouveaux actionnaires principaux.

Michelle Boos arrive avec "des marchés en Corée et en Serbie où 150 mia doivent être livrées pour la police", selon Ségolène Royal, présidente du Conseil régional.

Si l’enjeu immédiat est commercial, le défi pour l’avenir sera bien techonologique. La nouvelle direction de mia compte s’appuyer sur le système de pile à combustible. Elle a pour cela fait appel à un "ingénieur allemand" qui doit permettre d’appliquer ce nouveau procédé sur la mia "dans les deux ans".

Lire aussi "Le Courrier de l'Ouest" de samedi 15 juin, édition Deux-Sèvres.

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.