Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cerizay Heuliez SAS : le projet allemand laisse perplexe

0 03.09.2013 18:05
L'Allemand Matthias Bittner prévoit de reprendre 60 à 80 des 290 salariés.

L'Allemand Matthias Bittner prévoit de reprendre 60 à 80 des 290 salariés.

Photo Le Courrier de l'Ouest

L'Allemand Matthias Bittner s’est rendu ce mardi sur le site de l’usine Heuliez SAS, à Cerizay.


L'entrevue avec les représentants syndicaux a été essentiellement consacrée à l’aspect financier du projet de reprise.


L'issue des discussions laisse perplexe. "M. Bittner a les moyens d’obtenir des lignes de crédit auprès de banques d’investissement. Mais il compte sur le soutien de l’Etat, qui servirait de caution à ces financements pendant quatre à six mois. Lui se ferait fort d’amener ensuite des investisseurs", résume Jean-Emmanuel Vallade (CFE-CGC).


Or, un tel engagement initial de l’Etat est encore très hypothétique. "Des contacts sont noués avec le ministère du Redressement productif" , rappelle Jean-Emmanuel Vallade, qui estime que ce montage irait "au-delà d’une entrée au capital. C’est presqu’une nationalisation" . Une quasi-nationalisation qui, bien que provisoire, n’est pas franchement dans l’air du temps.

De fait, les représentants syndicaux attendent avec impatience de rencontrer l'autre candidat à la reprise, l'Espagnol Grupo Cosmos XXI. Le Tribunal de commerce de Niort, lui, pourrait statuer sur le dossier dès le 20 septembre.

Plus d'informations dans "Le Courrier de l'Ouest" de mercredi 4 septembre, édition Deux-Sèvres.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.