Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Candé Meurtre d'Anne Barbot : trois mois après, le mystère demeure entier

0 28.06.2013 07:30
Trois mois après la découverte du corps d’Anne Barbot, le 28 mars dernier, le mystère entourant sa mort reste entier.

Trois mois après la découverte du corps d’Anne Barbot, le 28 mars dernier, le mystère entourant sa mort reste entier.

Droits réservés

Trois mois après la découverte du corps d’Anne Barbot, le 28 mars dernier, le mystère entourant sa mort reste entier. Et une question demeure dans réponse : qu’a-t-il bien pu arriver à Anne Barbot en ce petit matin du 16 mars 2013 à Vritz ?

Ce samedi-là, selon son époux, Anne Barbot quitte son domicile en voiture pour se rendre au travail. Un saut de puce de 7 km jusqu’au Super U de Candé, où elle travaille. Elle n’arrivera jamais au supermarché.

Le 28 mars, un joggeur tombe sur la carcasse calcinée de la Peugeot 306 en forêt de Saint-Michel-et-Chanveaux, à l’exact opposé du lieu où Anne Barbot travaille. Dans le coffre, un corps carbonisé : celui de la disparue.

L’enquête ouverte pour disparition inquiétante bascule dans le criminel. Les gendarmes de la section de recherches d’Angers sont saisis pour « homicide volontaire ». Une cellule spéciale est même mise sur pied pour se consacrer à l’affaire.

Le portrait d'Anne Barbot, le point sur l'enquête, les questions clés : à lire dans Le Courrier de l'Ouest de vendredi, éditions Maine-et-Loire

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.