Cambodge : le syndrome pieds-mains-bouche confirmé

Nous vous l’annoncions dès la semaine dernière, il existait des indices forts et concordants pour affirmer que la mystérieuse maladie à l’origine de plusieurs dizaines de décès d’ enfants au Cambodge depuis avril 2012, était un syndrome pieds-mains-bouche. Une enquête menée conjointement par l'OMS, l’Institut Pasteur du Cambodge, le Center for Diseases Control and Prevention (CdC) américain et le ministère de la santé du Cambodge, confirme cette hypothèse. Elle révèle que la plupart des cas ont affecté des enfants de moins de 3 ans dont une majorité souffrait d’affections chroniques.

Au total, au 13 juillet dernier 78 cas de syndrome pieds-mains-bouche ont été identifiés sur le territoire cambodgien, dont 54 mortels. Des échantillons ont été prélevés sur 31 patients, et analysés par l’Institut Pasteur du Cambodge. La plupart se sont révélés positifs pour l’entérovirus 71 (EV-71) qui provoque le syndrome pieds-mains -bouche.

La prise de stéroïdes en cause ?

Selon l’enquête, la majorité de ces enfants avaient moins de 3 ans, et résidaient dans 14 provinces différentes du pays. Par ailleurs, certains souffraient d’affections chroniques. « Un nombre important avait été traité par stéroïdes à un moment ou un autre de la maladie » explique l’OMS. « Or il a déjà été montré que l’administration de stéroïdes aggravait l’état des patients infectés par le virus EV-71 ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.