Bronchiolite : bientôt le vaccin

Une équipe française de l’INRA travaille à la mise au point d’un vaccin pédiatrique contre la bronchiolite. L’étude en est seulement à sa phase préclinique, certes, mais elle vient de bénéficier d’un important coup d’accélérateur : l’INRA en effet, s’est vu attribuer par l’Agence nationale de la Recherche, un financement de 600 000 euros pour ces travaux.

Ce vaccin prendrait la forme d’un patch adhésif, qui « permettrait d’administrer un allergène/antigène à travers la peau saine ». Il a été développé par des équipes de l’Institut national de la Recherche agronomique (INRA) donc, « en partenariat avec la société DBV Technologies ».

Celle-ci « est parvenue à charger des particules vaccinales sur le patch », explique l’Institut dans un communiqué. « La mise en commun des résultats scientifiques et des technologies novatrices développées par DBV Technologies et l’INRA permettrait ainsi d’aboutir au premier vaccin pédiatrique, non-invasif et sans adjuvant, efficace par voie cutanée. » La phase préclinique durera 30 mois. Elle devra valider sur plusieurs modèles animaux le concept d’un vaccin sur patch. Parmi les modèles expérimentaux figure, notamment le porc, dont la peau – et d’ailleurs plusieurs autres organes - est proche de celle de l’homme.

Très contagieuse, la bronchiolite est le plus souvent due au virus respiratoire syncitial (VRS). A l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin chez l’homme. Ni d’ailleurs aucun traitement vraiment efficace, puisque les virus ne sont pas accessibles à l’antibiothérapie. Chaque hiver, près du tiers des nourrissons sont concernés. La maladie débute généralement par un simple rhume accompagné d’une toux. Une gêne respiratoire s’installe ensuite, accompagnée de sifflements. L’enfant éprouve des difficultés pour boire, comme pour manger. A ce stade, la consultation d’un médecin est évidemment indispensable.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.