Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Brézé Un troisième renvoi dans le dossier dit « du château de Brézé »

0 04.10.2016 20:23
Brézé. Un troisième renvoi dans le dossier dit « du château de Brézé »

Brézé. Un troisième renvoi dans le dossier dit « du château de Brézé »

Photo Le Courrier de l'Ouest

L'audience n'aura duré que quelques minutes dans l'affaire dite du « château de Brézé » au tribunal de Saumur.

Jugée à 9 heures ce mardi, cette affaire qui oppose un couple de particuliers à la direction du château de Brézé pour une erreur de numéro de téléphone sur le prospectus du château a été renvoyée au 15 novembre.

+ Lire aussi : Un mauvais numéro sur le prospectus du château : l'affaire au tribunal

Ce qui a fait lâcher à la présidente cette exaspération contenue, mais bien audible dans la salle : « Ça va pas la tête ! ».

Il s'agit en effet du 3e renvoi demandé par les avocats en l'absence physique de leurs clients. Un 3e renvoi qui devrait être le « dernier » selon le vœu de la présidente. En théorie, rien n'empêche l'affaire de durer encore. Ce renvoi était motivé par l'appel de nouveaux intervenants du dossier où chacun n'a de cesse de se renvoyer la balle depuis fin juin dernier : un diffuseur du fameux dépliant où figurait un numéro qui n'était pas le bon ; une graphiste collaboratrice de l'agence avec laquelle le château avait contractualisé.

L'article complet dans Le Courrier de l'Ouest de ce mercredi

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.