Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Bressuire Statues décapitées : « Fermer l'église, pas la solution »

0 06.01.2015 22:01
La Pièta de l'église Notre-Dame est entreposée dans des locaux municipaux. Le père Blot (en médaillon) espère pouvoir la voir retrouver sa place au plus vite.

La Pièta de l'église Notre-Dame est entreposée dans des locaux municipaux. Le père Blot (en médaillon) espère pouvoir la voir retrouver sa place au plus vite.

Les dégradations commises le 1er janvier en l'église Notre-Dame de Bressuire ont marqué les esprits.

Jean-François Blot, curé de la paroisse Saint-Hilaire-en-Bocage, a souhaité relativiser cet acte. « Contre la bêtise humaine et la folie, on ne peut pas grand chose », observe le père Blot, qui assure que ces méfaits sont fort heureusement extrêmement rares. « Le respect de ce patrimoine religieux s'impose à ceux pour qui ce lieu à un sens. Restreindre les horaires d'ouverture, non ! Quant à la notion de surveillance, la réflexion est la même. Fermer l'église n'est pas la solution. C'est un lieu de vie ».

 

Plus d'informations dans « Le Courrier de l'Ouest » de mercredi 7 janvier, édition Deux-Sèvres.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.