Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Bressuire La presse parisienne a du mal à cerner le dossier Heuliez

0 24.09.2013 18:15
Les alertes Google concernant Heuliez SAS sont nombreuses mais elles ne sont pas toujours justes comme cette photo.

Les alertes Google concernant Heuliez SAS sont nombreuses mais elles ne sont pas toujours justes comme cette photo.

Les salariés d’Heuliez SAS se tirent parfois les cheveux en écoutant ou en lisant la presse parisienne. Elle a à l’évidence beaucoup de problèmes à cerner le dossier. Le pompon revient notamment au Figaro.fr qui, mardi, illustre son papier intitulé « La lente descente de l’équipementier Heuliez » par une photo de la mia electric ! Le site de TF1 ne se distingue pas mieux. Il évoque la déclaration de Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif qui « a eu des mots assez durs à l’encontre du constructeur d’automobiles électriques ».
France 2, dans son journal de 20 heures de lundi, pense aller à l’essentiel mais finit par oublier l’essentiel ! David Pujadas introduit le reportage par les propos du ministre - « Heuliez n’a pas d’avenir » qui ont fait, c’est vrai, le buzz, pendant deux jours, et rappelle la décision du Tribunal de commerce de Niort sans plus de détails. Il évoque à peine la Société d’économie mixte proposée par la Région et pas du tout l’intérêt que porte le groupe espagnol Cosmos à Heuliez SAS, ni même le potentiel marché de pièces de réchanges Volkswagen. Enfin, BFM TV a besoin de revoir sa géographie : Heuliez SAS n’est pas une entreprise « vendéenne ».
Lundi, à la sortie du tribunal, les syndicalistes proposaient à Arnaud Montebourg « qui connaît mal le dossier de venir se rendre compte sur le terrain ». Les journalistes parisiens peuvent peut-être prendre une journée pour venir à Cerizay ?

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.