Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Bressuire 230 écoliers et collégiens "slament" au théâtre

0 07.05.2013 17:55
  • Photo Le Courrier de l'Ouest

    Les écoliers se sont produits devant leurs camarades, ce mardi après-midi.

  • Photo Le Courrier de l'Ouest

    Chacun s'est prêté au jeu avec un plaisir non dissimulé.

Des phrases qui claquent, une rythmique entraînante, des sourires aux lèvres : 230 jeunes gens se sont franchement éclatés toute la journée de mardi, sur la scène du Théâtre.

Venus de Nueil-les-Aubiers, Montigny, Faye-l'Abbesse et bien sûr Bressuire, ces enfants ont ainsi concrétisé le projet "Slam des jeunes ombres".

Encadrés par Anne Morel et Mathias Gourdot, de la compagnie Sans titre, tous avaient au préalable planché sur des textes dans les salles de classe autour de l’histoire slamée de Géraldine, "qui avait une ombre de garçon et de Léo, qui avait 1 000 ombres".


Cette base, fournie par les deux artistes, a ensuite servi de support à l’expression des enfants sur des sujets aussi sensibles que l’identité, la norme sociale et plus largement l’image de soi.


L’écriture a d’abord été individuelle, avant une mise en commun. Par les mots, certains ont révélé un certain talent, tout en livrant une part cachée d’eux-mêmes, à un âge où "on joue parfois aux gros bras alors qu’on apprécie toujours les câlins de maman. Le tout s’est fait sans aucun jugement", observe Pascale Ferchaud, conseillère pédagogique.

 

Lire aussi "Le Courrier de l'Ouest" de mercredi 8 mai, édition Deux-Sèvres.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.