Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Brésil 2014 Coupe du monde de foot : "Maintenant, je sais" [JOURNAL DE BORD]

0 13.06.2014 09:18
A quoi peut bien ressembler un match de Coupe du Monde, en vrai ?

A quoi peut bien ressembler un match de Coupe du Monde, en vrai ?

Photo Le Courrier de l'Ouest

Gildas Crozon est l'envoyé spécial des Journaux de Loire au Brésil. Il nous livre son carnet de bord :

A quoi peut bien ressembler un match de Coupe du Monde, en vrai ? Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question. Pour un journaliste qui se prépare à cette première expérience, cette curiosité-là surgit inévitablement.

Voilà ce que j’imaginais : un parfum d’impatience, une envie de fête, des tribunes colorées, un mélange de couleurs, de langues et de « culture foot ».

Alors ?

Eh bien, la réalité dépasse les projections de l’esprit. Ce Brésil - Croatie aura été un moment mémorable, sans équivalent. Les joies ne sont pas les mêmes en Coupe du Monde. Peut-être encore plus, parce que c’est au Brésil. Plus fortes, moins robotiques. Plus vraies.

Il restera tellement d’images. Celles des Brésiliens entrant sur la pelouse à l’échauffement, les doigts pointés vers le ciel, pour que sa bienveillance leur vienne en aide. L’hymne aussi, vibrant, strident, repris a capella par 62 000 gorges, à vous faire sangloter Thiago Silva. Cette ville qui s’embrase à l’unisson du stade, quand le Brésil marque. On voit Sao Paulo pétarader, et on imagine qu’au loin, à Rio, Porto Alegre, Salvador de Bahia ou Manaus, le feu se propage.

Ce match, c’est aussi la foi d’une Croatie venue seule contre tous, avec sa fierté et sa cohorte à damiers, par petites touches au milieu des immenses tribunes jaunes. Même l’arbitre, au cœur du premier scandale de la compétition, a fait partie du décor.

Allez, ce n’est que du foot. Mais jeudi soir c’était un peu plus que du foot.

Je n’avais jamais vu de match de Coupe du Monde. Maintenant, oui. Et j’ai hâte de voir le prochain, dimanche à Porto Alegre.

Gildas CROZON

+ Retrouvez le Journal de bord de Gildas Crozon en cliquant ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.